Les Classes créatives ! La réalisation des 3D

(actualisé le ) par Lperin

Dans le cadre du dispositif "Les Classes créatives", le Département des Hauts-de-Seine propose aux collégiens de travailler sur la thématique "Image ou mirage, (des) informations ?

Le thème a été choisi par le Département des Hauts-de-Seine en lien avec la communauté éducative afin de développer, chez les adolescents, la capacité de jugement et le libre-arbitre face à la surabondance d’informations issue des réseaux sociaux, des messages et visuels publicitaires.

Le travail est conduit autour de l’image et de son décryptage des idées et des émotions, véhiculées par ces nouveaux moyens de communication afin d’aborder les mécanismes de désinformation et les risques qui y sont associés.

Voici le résultat du travail des 3D :

http://scolawebtv.crdp-versailles.fr/?id=43437

Les élèves ont tout d’abord assisté à l’intervention d’une intervenante du Musée Albert Kahn de Boulogne, venue pour les former et les sensibiliser à l’image fixe.
Ensuite en classe de français, ils ont étudié des publicités parodiques dont le but était de dénoncer des travers de la société (thème du programme de français).
Enfin, les deux professeurs impliqués dans le projet (enseignant de musique et de français) leur ont présenté le projet, leur imposant une contrainte supplémentaire : conserver les mêmes images pour les deux publicités.

Puis, ils ont réfléchi de manière individuelle à des idées de publicités qui pourraient correspondre au thème de cette année. Toutes leurs idées ont été ensuite soumises à un vote pour déterminer celle qui serait retenue.
En classe entière, les élèves ont élaboré le story board qui serait utilisé pour les deux publicités. Ils ont également réfléchi à la faisabilité de leur film. Il leur a donc fallu réfléchir aux décors et aux accessoires.

Les élèves ont travaillé ensuite par groupes sur chaque séquence des publicités afin d’écrire les textes puis ils ont commencé le tournage des deux publicités : les images ont été tournées en cours de français et l’enregistrement des voix a été fait en musique.
Une des dernières étapes a été le montage qui a été réalisé par un élève de la classe.

Karine Janod & Luc Perin